Quand a-t-on besoin d’un topographe ?

Par

Quand a-t-on besoin d’un topographe ?

Le topographe est un spécialiste et technicien des terrains. Il agit dans les travaux de type génie civil, de topographie en général et dans le cadre des expertises techniques. Que ce soit en amont ou pendant la réalisation du chantier, il est capable d’intervenir et d’apporter son expertise. Cela dit, il importe de savoir dans quel contexte faire appel à un spécialiste de ce métier.

Faire appel à un topographe : à quel moment ?

Avant de lancer un projet qui implique de la construction ou de l’aménagement, il est intéressant d’étudier au préalable la zone en question. C’est dans ce contexte que les services d’un topographe sont requis et prennent tout leur sens. Lorsqu’il est sollicité, il analyse l’ensemble du projet et en tire les conclusions qui vont permettre au spécialiste BTP de poser les fondations. Voici deux exemples de situations dans lesquelles il faut faire appel à un opérateur géomètre.

Aménager un espace

Lorsqu’il y a un besoin d’aménagement pour un quartier ou une zone urbaine, le topographe peut intervenir. Son travail consiste à calculer les limites d’un domicile ou d’une propriété. Il peut aussi aider à déterminer l’aire d’un appartement ou le tracé d’une voie publique. C’est lui qui ouvre la porte aux autres et entérine la fiabilité d’un sol. Avant le début des travaux, il procède aux prélèvements des informations métriques. Ces données sont entre autres l’altitude et la profondeur du sol, la distance du terrain, l’emplacement des poteaux électriques, etc. Le matériel qu’il utilise lui permet à la fin de modéliser ces données en fichiers topographiques exploitables.

Expertiser la valeur foncière

Dans certains contextes, les compétences du professionnel de ce métier peuvent l’amener à exercer en tant que géomètre expert. Dans cette fonction, il peut être appelé à remplir des tâches qui relèvent de l’aspect juridique. En cas d’achat par exemple, il peut désigner les limites foncières et déterminer les possibilités existantes de construire à l’endroit acheté. Enfin, le topographe peut intervenir dans le domaine foncier pour déterminer la capacité d’un bien immobilier et estimer sa valeur.

Les détails du métier

L’essentiel de ce métier se résume surtout dans la détermination des limites physiques et juridiques d’un lopin de terre. Cette mission prend tout son sens lorsque ladite zone est destinée à abriter une construction. Généralement convoqué dans un contexte antérieur au projet, le topographe peut intervenir dans les travaux publics ou privés. Parmi eux : l’aménagement de routes publiques, la mesure des zones territoriales et le management immobilier et foncier.

L’expertise du topographe

Pour toutes les configurations dans lesquelles il est susceptible de travailler, le savoir-faire de cet expert réside dans la pratique. D’abord, il quadrille le terrain avant la mise en œuvre de l’édifice. Ensuite, il évalue les propriétés de la zone souterraine du terrain choisi. Enfin, en se servant de son tachéomètre, il fait des prélèvements topographiques qu’il transforme plus tard en schéma.

Les qualités du professionnel de ce métier

Un géomètre topographe doit pouvoir allier la technicité au management et la gestion de projets. Son métier l’oblige à travailler autant avec les promoteurs de projet, les architectes et les techniciens de la construction. Dans cet environnement, les qualités humaines et relationnelles sont un atout. Cette disposition l’aide à adopter la pédagogie adéquate pour transmettre à chacun des ouvriers les résultats de son étude. Aussi, il est requis de ce spécialiste un sens aigu de l’organisation. Il doit pouvoir bien gérer son espace de travail et faire preuve d’une rigueur sans équivoque.

Les méthodes de travail du topographe

Le topographe agit globalement sur la plupart des chantiers susceptibles d’impliquer la construction de bâtiments ou de nouvelles routes. Ses méthodes qui peuvent sembler ésotériques pour la plupart aident ce spécialiste à conduire ses missions de la meilleure des façons qui soit. Pour agir efficacement dans son environnement de travail, ce technicien du terrain utilise des appareils adaptés tels que le théodolite.

Ce dernier permet entre autres d’effectuer les relevés topographiques. Grâce aux outils impliqués dans son métier et son background, le topographe est capable de calculer les distances et dimensions des terrains. Il peut aussi ressortir les niveaux de chaque sol et localiser les constructions déjà présentes dans l’environnement du projet. À la fin de toute cette pratique sur le chantier, il peut reporter ces données sur des cartes ou des plans à multiples dimensions. Ce travail s’effectue en aval grâce à des programmes informatiques poussés qui permettent de faciliter et surtout de traduire le travail du technicien.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire